Management des entreprises : Le SENEGAL se dote d’un Code de gouvernance

  • Posted on: 26 December 2011
  • By: onecca

Le Sénégal s’est doté d’un Code de gouvernance des entreprises qui va permettre de mieux réguler les relations au sein de l’entreprise, mais surtout de permettre au Sénégal de capter les investissements étrangers en offrant un climat social serein.

L’Etat du Sénégal a décidé de doter les entreprises publiques, parapubliques et privées d’un Code de gouvernance des Entreprises et la Charte de l’Administrateur afin de les rendre plus efficaces et d’êtres à mieux de répondre aux exigences des marchés financiers internationaux. Ledit code va bientôt entrer en application, à en croire Mamour Fall, Secrétaire permanent de l’Institut sénégalais des administrateurs (Isa), par ailleurs président de l’Ordre des experts comptables du Sénégal.

Selon ce dernier qui s’exprimait, hier, lors de l’atelier technique d’échanges sur la mise en œuvre de ce Code de gouvernance des entreprises, ledit code a été reconnu et adopté par l’Etat pour servir de référence au Sénégal. Une circulaire du Premier ministre a décidé que ledit code doit être implanté dans toutes les sociétés du secteur public, mais également dans les secteurs privés du pays. Le Code de bonne gouvernance des entreprises est devenu, de l’avis de M. Fall, la règle pour le secteur de l’entreprise, règle de gouvernance, de fonctionnement des conseils d’administration, des administrations générales, des relations entre les actionnaires et les administrateurs, des relations entre les conseils d’administration et les directeurs de société.La tenue de cet atelier, indique Mamour Fall, est de se mettre d’accord sur la feuille de route qui va permettre aux secteurs privés et publics d’implémenter le Code au sein des entreprises. La mise en place du code est d’une importance capitale, estime le secrétaire permanent d’Isa.

Le code permettra surtout d’éviter les conflits d’intérêts qu’il peut y avoir entre les différentes parties prenantes autour de l’entreprise, mais surtout favoriser l’intérêt social c'est-à-dire l’intérêt de l’entreprise.

Les présidents des conseils d’administration de la Sones et de l’Office nationale d’assainissement du Sénégal (Onas) ainsi que le directeur général adjoint de la Société d’exploitation des eaux (SDE) Babacar Diouf et Lamine Thior, directeur de la Poste ont, à l’unanimité salué la décision du gouvernement de procéder à la mise en œuvre du Code de bonne gouvernance de l’entreprise. D’ailleurs, le Sénégal en tire plus d’avantages, a fait savoir Emmanuel Du Boullay consultant en gouvernance qui animait ledit atelier. Le Sénégal est désormais un label avec ce code car cela va lui permettre d’attirer plus les investissements étrangers du fait que ces entreprises évoluent dans un environnement serein.

Yathé.N.NDOYE