L'accès à la Profession

Dans l’espace UEMOA, l’accès à la profession d’Expert-comptable est réglementée par le règlement n°12/2000/CM/UEMOA.
Depuis l’avènement de la loi 12/2000/CM/UEMOA du 22 novembre 2000, l’accès à la profession d’Expert-comptable et financier est subordonnée à la détention du diplôme d’expertise comptable et financière (DECOFI) dans un souci de contribuer à l’harmonisation effective des conditions d’exercice de la profession comptable et à l’application effective de la liberté d’établissement des ressortissants des Etats membres dans tous les pays membres de l’Union.

Le règlement 12/2000 a institué :

- Un cycle de « Formation théorique et technique approfondie » d’une durée d’une année, ouvert aux titulaires d’un diplôme de 2ème cycle universitaire ou d’un diplôme reconnu équivalent. -
Le cycle est sanctionné par un« Diplôme d’Etudes Supérieures de Comptabilité et Gestion Financière (DESCOGEF) »;
- L’accomplissement d’un stage professionnel de trois années;
- Un diplôme final appelé « Diplôme d’Expertise Comptable et Financière (DECOFI) » décerné aux candidats qui, après validation de leur stage professionnel, ont réussi à l’examen dudit diplôme.
Peuvent effectuer un stage d’expertise comptable, les candidats titulaires du DESCOGEF.

Stage d’expertise comptable

La durée du stage est de trois ans sous la supervision d’un maître de stage qui doit, obligatoirement, être un expert-comptable inscrit à l’Ordre.
Pendant la durée du stage, le stagiaire doit parfaire ses connaissances techniques en suivant les séminaires obligatoires de l’ONECCA (journées techniques).

DECOFI

Peuvent se présenter à l’examen du DECOFI, les experts comptables stagiaires qui ont satisfait aux conditions de déroulement du stage et qui ont obtenu l’attestation de fin de stage

Inscription au Tableau de l’Ordre

L’Expert-comptable doit être obligatoirement inscrit au tableau de l’Ordre National des Experts Comptables et des Comptables Agréés du Sénégal, (ONECCA)
Pour s’inscrire au Tableau en qualité d’Expert-Comptable, il faut :

- Etre de nationalité sénégalaise ou ressortissant d’un état membre de l’UEMOA ;
- Jouir de ses droits civils ;
- N’avoir subi aucune condamnation criminelle ou correctionnelle de nature à entacher son honorabilité, notamment aucune condamnation comportant l’interdiction du droit de gérer et -
d’administrer des sociétés ;
- Etre titulaire d’un diplôme d’expertise comptable dûment reconnu par l’autorité compétente ou de tout autre diplôme jugé équivalent par la Commission d’équivalence ; ou avoir été inscrit en qualité d’expert-comptable au Tableau de l’Ordre National des Experts Comptables et des Comptables Agréés d’un autre Etat membre de l’UEMOA, sous réserve de réciprocité ;
- Présenter des garanties de moralité jugées suffisantes par le Conseil de l’Ordre ;
- Avoir son domicile fiscal au Sénégal.