L'Onecca recommande la mise en place d'un guichet unique

L’Ordre national des experts comptables et des comptables agréés du Sénégal (Onecca) suggère la mise en place d’un guichet unique pour le dépôt des états financiers des entreprises. Cette proposition qui est issue des assises de cet ordre qui a pris fin hier, vendredi 4 février à Dakar, veut s’attaquer à la lancinante crise de confiance qui existe entre les institutions de crédit et les petites et moyennes entreprises. Lors de la conférence de presse tenue à l’issue des travaux, le président de l’Onecca, M.

Assises de l’ONECCA : les comptables au cœur du développement économique.

«Nous savons qu’un manque de transparence met en péril un gouvernement efficace. Nous savons qu’un consensus social se fonde sur l’information. Les professionnels de la comptabilité ont un rôle critique à jouer. Ils sont les gardiens de la transparence ». Ces quelques mots du président de la banque mondiale, James Wolfenson rapportés par le président de l’ordre national des experts comptables et comptables agrées du Sénégal (ONECCA) illustre selon ce dernier le rôle dévolu à la profession comptable dans la gouvernance d’entreprise et dans l’économie nationale.

L’Onecca Sénégal veut devenir une institution au service de l’intérêt public

Après dix ans d’existence, l’Ordre national des experts comptables et comptables agréés du Sénégal (Onecca) ne manque pas d’ambitions. Elle veut devenir une grande institution de professionnels compétents et crédibles au service de l’intérêt public de ses clients et dont les avis informés servent de base de décision au niveau le plus élevé. C’est ce qu’a déclaré son Président, M. Mamour Fall, à l’occasion des assises célébrant les dix ans d’existence de l’Onecca. Et pour y arriver, M. Fall estime que le soutien du ministère des Finances est indispensable.

Mamour FALL, Président de l’ONECCA, sur un projet de texte pour réguler la profession comptable au niveau régional

A l’ouverture officielle de leurs assises célébrant leurs 10 ans d’existence, les acteurs sénégalais sollicitent le soutien des autorités pour que le pays, mais aussi l’Uemoa, « précisent pour de bon les limites de transfert de notre souveraineté à l’Ohada ».L’Ordre national des experts comptables et des comptables agréés du Sénégal (Onecca) a vivement remercié les autorités de l’économie et des finances ainsi que celles de la justice pour leur vigilance lors de l’examen récent d’un projet de texte au cours du dernier conseil des ministres de l’Organisation pour l’harmonisation en Afrique d